Le Cathare

Composé d'une lame en forme de feuille de sauge, d'un manche riveté au niveau de l'axe de rotation, un autre rivet est placé en buté arrière de lame, et enfin un rivet placé en bas de manche permettant de fixer 2 plaquettes de corne. Ce dernier rivet fait aujourd'hui office d'ornement (manche en une pièce de corne ou bois), et on lui substitue souvent un lacet de cuir pratique pour extraire le couteau de son fourreau. 
Ce couteau à friction ou deux clous comme L'ARIEGEOIS se différencie par son manche plus droit et plus rond. Moins élégant que L'ARIEGEOIS et plus rustique, Le CATHARE se veut être un couteau pliant robuste et simple, confortable en prise en main franche.

Résultats 1 - 11 sur 11.